Risotto au mont d’or, savagnin et noisettes fraîches inspired by Patricia


pour 6 pers

Préparation:  30 min

dsc_1669_fotor

Ingrédients :  

  • 400g de riz carnaroli
  • 1 échalote
  • 2càs d’huile d’olive
  • 20g de beurre
  • 10 cl de vin du jura (savagnin)
  • 1,5l de bouillon de volaille
  • 2 brins de romarin
  • 1 boîte moyenne de mont d’or (750g)
  • 40g de parmesan râpé
  • sel / poivre
  • 60g de noisettes fraîches

J’avais déjà posté une recette de risotto au reblochon ultra réconfortante mais cette recette est encore un cran au dessus. Ce risotto ne peut pas être plus de saison : le mont d’or est arrivé il y a peu et les noisettes sont encore à même le sol. Un plat d’une onctuosité parfaite et bizarrement très léger : pour tout vous dire, servi en plat unique avec une petite salade, il n’y en aurait pas eu assez pour une 5eme personne. Voici la recette…

Commencer par décortiquer et faire torréfier les noisettes dans une poêle. Après une minute, les retirer du feu, puis enlever la peau en les frottant entre vos mains et enfin les hacher grossièrement. Dans une casserole, verser 1,5 litre d’eau ainsi que trois tablettes de bouillon de volaille bio et faire chauffer. Dans une grande poêle, faire chauffer l’huile d’olive et le beurre, faire revenir l’échalote finement hachée et verser ensuite le riz en mélangeant bien pour qu’il nacre (devienne transparent et brillant). Mouiller avec le vin blanc et laisser évaporer en remuant. Ensuite, recouvrir le riz avec le bouillon et répéter l’opération jusqu’à épuisement… du bouillon on s’entend! Tester la cuisson du riz, moi je l’aime légèrement al dente. Incorporer ensuite hors du feu le mont d’or à l’aide d’une cuillère et rectifier l’assaisonnement. Ajouter le parmesan râpé, mélanger et couvrir 2 min. Servir le risotto parsemé de noisettes. Une recette typiquement de saison ! Bon appétit!

dsc_1662_fotor_fotor

 

Ma salsa verde


pour 1 petit bol

Préparation: 5 min

DSC_1144_Fotor

Ingrédients :  

  • 12 branches de persil plat frais
  • 1 gousse d’ail
  • 1 morceau de pain de 2 cm de large
  • 3 càs de vinaigre de cidre
  • 8 à 10 càs d’huile d’0live
  • 1 càc de moutarde forte
  • sel / poivre du moulin

Dans la recette originale de cette sauce verte italienne vous ne trouverez pas de moutarde mais des cornichons et des câpres au vinaigre. A vous de comparer si vous préférez l’originale ou la variante fredcook.

Commencer par laver et sécher les branches de persil plat, les effeuiller et les déposer dans un blender ou un verre mesureur en cas d’utilisation d’un mixer à soupe. Ajouter le pain imbibé de vinaigre de cidre, l’ail épluché et écrasé, la càc de moutarde, une bonne pincée de sel et quelques tours de poivre. Verser la moitié de l’huile d’olive et mixer par à-coup puis verser le reste de l’huile d’olive, mixer encore. Cette sauce est superbe pour accompagner une viande rouge ou blanche au barbecue ou des légumes grillés…

DSC_1146_Fotor

 

Carottes confites au gingembre (végan)


pour 4 à 5 personnes

Préparation: 5 min

Cuisson: 50 min

DSC_0475_Fotor

Ingrédients :  

  • 2 grosses carottes (rouge sang bio)
  • 10 cl de vin blanc ou d’eau
  • du gingembre frais
  • sel / poivre
  • 3 noix de beurre
  • 1 filet d’huile vierge de noisettes (facultatif)

Commencer par laver les carottes et les couper en 4 ou en 6 dans la longueur (ne pas les éplucher, privilégier des carottes BIO). Allumer le four à 200°. Dans un petit plat allant au four, déposer une feuille de papier sulfurisé; celle-ci doit faire 3 fois la surface du plat car on en fera une papillote. Déposer les carottes coupées au centre, arroser avec le liquide, saler, poivrer, râper le gingembre sur les carottes (doser la quantité de gingembre à râper, selon son goût), les noix de beurre et enfin l’huile vierge de noisettes. Fermer la papillote en pliant plusieurs fois les deux bouts de la feuille entre-eux et finir par coincer les extrémités sous la papillote. Enfourner pour 45 à 50 minutes et déguster sans attendre.

DSC_0492_Fotor

Côtes de bette au citron (sans épluchage).


pour 4 pers

Préparation: 10 min     Cuisson:  25 min

DSC_0429_Fotor

Ingrédients :   

  • 1 kg de côtes de bette avec les feuilles
  • 1 gousse d’ail
  • 2 càs d’huile d’olive
  • le jus d’un citron
  • sel / poivre

Commencer par enlever le vert des côtes de bette, couper la base des tiges et les laver. Couper les côtes de bette en petits tronçons aux ciseaux, cela évite de les éplucher (enlever les fils). Dans une grande poêle, faire chauffer l’huile d’olive et ajouter l’ail écrasé et les côtes de bette encore humides. Mélanger et ajouter le jus de citron, cuire à feu moyen pendant 20 à 25 min, saler et poivrer. Tester la cuisson d’un morceau et s’il n’y a plus de liquide et qu’elles ne sont pas encore cuites, ajouter un peu d’eau.  Je n’aimais pas ce légume et avec le jus de citron, le goût terreux de la côte de bette disparait pour être doux et fondant. http://recettes.de/defi-special-terrasse.DSC_0422_Fotor

Gratin dauphinois aux champignons des bois


pour 4 personnes

Préparation: 20 min      Cuisson: 45 min à 1h

DSC_0007

Ingrédients :   

  • 800g de pommes de terre (bintje)
  • 1/2 l de lait
  • 20cl de crème entière
  • 1 gousse d’ail
  • 1 petit morceau de beurre
  • 1 poignée de champignons sec
  • sel/poivre
  • muscade
  • 1 feuille de laurier

Commencer par éplucher les pommes de terre et les laver. Eplucher la gousse d’ail, la fendre en 2 et frotter le fond d’une cocotte ou d’une casserole. Ajouter le petit morceau de beurre et faire revenir l’ail. Ajouter ensuite le lait, le sel, le poivre, la muscade et la feuille de laurier. Couper les pommes de terre en lamelles à l’aide d’une mandoline ou d’un robot et les ajouter dans le lait (il ne faut surtout pas les rincer après les avoir coupées car l’amidon à un rôle important). Laisser cuire à petits bouillons 15 min en remuant délicatement. Préchauffer le four à 180°C. Ajouter ensuite la poignée de champignons des bois (j’ai utilisé des caterelles appelées aussi chanterelles) et la crème. Si la recette a été commencée dans une cocotte en fonte, la couvrir de son couvercle et enfourner pour 45min. Si la recette a été commencée dans une casserole, verser son contenu dans un plat à gratin préalablement beurré et le recouvrir d’un papier aluminium pour ne pas qu’il noircisse trop. Déguster sans attendre et si par chance il vous en reste, il ne sera que meilleur réchauffé le lendemain.

Ma purée de panais.


pour 3 à 4 personnes

préparation: 10 min            cuisson: 20 minDSC_0439

Ingrédients:

  • 1 gros panais
  • 2 petites pommes de terre
  • du lait 1/2 écrémé
  • sel / poivre
  • crème liquide
  • 2 graines de cardamome (facultatif)

Eplucher, rincer et couper en cubes, le panais et les pommes de terre.

Verser vos légumes dans une casserole, recouvrir de lait et assaisonner (sel / poivre et cardamome). Laisser cuire une vingtaine de minutes ( planter un couteau pour vérifier la cuisson) et remuer de temps en temps pour ne pas laisser accrocher le fond de la casserole.

Verser le tout dans un verre mesureur ou un récipient étroit à bord haut, enlever les graines de cardamome et mixer avec votre mixeur à soupe. Ajouter un peu de crème fraîche pour l’onctuosité et un petit morceau de beurre juste avant de déguster.

Vous allez aimer le panais !

Ris »yaute »to ou risotto au reblochon!


Pour 3 à 4 pers

cuisson: 20 min

Ingrédients:

  • 300g de riz rond arborio
  • 1/2 reblochon
  • 1 petite échalote
  • 80g de fines tranches de lard fumé
  • 1 verre de vin blanc
  • 1 noix de beurre
  • 1l de bouillon de volaille bio

Dans une poêle antiadhésive, faire revenir sans coloration, l’échalote finement hachée et les fines tranches de lard taillées en petits lardons (les allumettes de poitrines fumée font l’affaire). Ajouter le riz et mélanger jusqu’à ce qu’il devienne brillant (nacré), ajouter ensuite le verre de vin blanc et laisser évaporer. Recouvrir le riz de bouillon très chaud, mélanger et laisser évaporer (rester à proximité pour ne pas que le riz accroche et brûle). Répéter l’opération encore 2 fois.

Enlever la croûte du reblochon et le tailler en petit cubes. Après avoir mis le bouillon pour la 4ème et dernière fois et avant que tout le liquide ne soit absorbé, ajouter les cubes de reblochon et un peu de poivre du moulin, laisser absorber et remuer pour crémer avec le reblochon.

Bon appétit !

Il est possible de préparer son risotto à l’avance, enlever la poêle du feu après le 3ème arrosage de bouillon. Juste avant de passer à table, remettre la poêle a chauffer et recouvrir de bouillon bien chaud et ensuite ajouter le reblochon comme décrit plus haut.